Le peuple Guin/Mina de la préfecture des Lacs a célèbré jeudi la fête traditionnelle ‘Epe-Ekpe’ à Glidji (50km au sud-est de Lomé)

Danses, prières, incantations ont ponctué la sortie de la pierre de la forêt sacrée de Gbatsomé.

Cette année, la pierre est de couleur ‘blanc pur’, symbole de prudence par rapport à l’eau et au feu selon le grand prêtre Ni Mantche.

-- Publicité L-FRII --

Contrairement à l’année dernière où les cérémonies avaient été émaillées de violences entre les clans Mama Kole et Ata Sakuma, cette édition s’est déroulée dans le plus grand calme.

Les Guins, en fuyant les guerres pour s’installer au milieu du 17ème siècle à Glidji au bord du Lac Togo, ont fondé leur royaume sous le roi Foli Bébé.

Dans leur fuite, ils ont emporté des attributs royaux : un trône sculpté dans l’ivoire et un autre fait d’ébène incrusté d’or, de même que ce qui les caractérise est cette fameuse pierre qui régente leur vie et dont la sortie marque une nouvelle année, une nouvelle vie, de nouveaux préceptes ordonnés par les divinités.

Source : Republicoftogo

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom