Tous les étudiants qui ne se seront pas inscrits à l’université de Lomé au plus tard le 31 décembre en seront pour leurs frais. La dynamique n’est pas au rendez-vous. Sur 55.000 dossiers attendus, seulement 8.000 ont été reçus à ce jour. D’ou la décision de l’administration de fixer une date butoir.


Les inscriptions avaient démarré le 16 septembre avec la mise en place d’une plateforme en ligne. Le peu d’engouement s’expliquerait par le fait que certains étudiants ne sont toujours pas en possession des notes de l’année précédente et donc dans l’incertitude pour la suite de leurs études. 

Source : Republicoftogo

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom