Depuis sa rupture avec le Président Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié tente de rallier à lui l’ex-président, récemment acquitté par la CPI, Laurent Gbagbo dans la perspective des prochaines élections présidentielles.

Le 7 mai dernier, le patron du PDCI aurait dépêché des émissaires à Bruxelles, où réside l’ex-chef de l’État.



Lire aussi : Gabon : vers un remaniement gouvernemental ?

Parmi eux, Maurice Kakou Guikahué et Chrysostome Blessy, respectivement secrétaire exécutif et avocat du parti, bétés comme Gbagbo, nous apprend le magazine JeuneAfrique dans sa parution de cette semaine.

Ils lui auraient présenté les textes de la plateforme de l’opposition que le PDCI a lancée en janvier.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’artiste Chantal Taïba en deuil

Laurent Koudou Gbagbo, qui aurait donné son accord de principe, aurait demandé à ses proches d’étudier ces documents. « Il a promis de donner prochainement à Bédié une réponse définitive », précise le journal.

Miss Togo 2019