Le président ivoirien Alassane Ouattara a écourté son séjour en France pour assister, le 30 mai, au Sénégal, aux obsèques d’El Hadj Djibril Sakho, décédé la veille, révèle Jeune Afrique dans sa parution du jour.

Lire aussi : Togo : le ministère du Développement à la Base recrute pour ces 6 postes (7 juin)



Ce compagnon de longue date, que le chef de l’Etat ivoirien considère comme son « frère », est un ancien directeur national de la BCEAO à Dakar.

Lire aussi : CPI : Fatou Bensouda veut défier Trump malgré les pressions et menaces

Sakho vivait à Abidjan et avait fait ses études aux États-Unis avec le président ivoirien. Tous deux étaient restés très liés. Après les funérailles à Dakar et à Louga, Ouattara est retourné à Mougins (sud de la France) le 2 juin, ajoute le journal.

*Image d’illustration