La polygamie ou la prison en Erythrée. L’homme et la femme devront choisir désormais, car la polygamie y est obligatoire et tout contrevenant s’expose à la prison.

Lire aussi : Bénin/Nuit sous tension à Tchaourou : des blessés, le fétiche Oro sorti pour affronter les policiers



Beaucoup plus de femmes que d’hommes. C’est la raison sur laquelle s’appuie le département érythréen des affaires religieuses pour exiger que tous les hommes doivent épouser au moins deux femmes sous peine d’emprisonnement à vie avec travaux forcés.

La peine est également valable pour toute femme qui refuse le second mariage à son époux. « En se basant sur le jugement de Dieu à propos de la polygamie et des circonstances actuelles du pays (beaucoup plus de femmes que d’hommes), le département érythréen des affaires religieuses a pris les décisions suivantes. D’abord, tous les hommes devront épouser au moins deux femmes et l’homme s’y opposant pourrait purger une peine d’emprisonnement à vie avec travaux forcés », précise le texte de loi.

Telle est la nouvelle loi sur le mariage en Erythrée. Plus question donc de laisser plusieurs femmes sur le carreau et laisser des hommes vivre la monogamie avec son corollaire d’infidélité.

Lire aussi : Togo : ‘Amplify PF’ pour un service de qualité en matière de planification familiale

 « La femme qui essaye de dissuader son mari d’épouser une autre femme encourt une peine d’emprisonnement à vie », ajoute le texte, mettant la femme en garde.

Si la décision est naturellement saluée par les hommes, des femmes s’y opposent arguant une violation des droits de l’homme.

Avec Africadaily