Le ministre de la culture, du tourisme et des loisirs ;

Le ministre de la fonction publique, du travail, de la réforme administrative et de la protection sociale ;



Vu la loi n°2013-002 du 21 janvier 2013 portant statut général de la Fonction publique togolaise ;

Lire aussi : All Pharma Togo, l’application pour retrouver les pharmacies les plus proches en cas d’urgence

Vu le décret n° 2011-178/PR du 07 décembre 2011 fixant les principes généraux d’organisation des départements ministériels ;

Vu le décret n° 2012-004/PR du 29 février 2012 relatif aux attributions des ministres d’Etat et ministres ;

Vu le décret n° 2012-006/PR du 07 mars 2012 portant organisation des départements ministériels ;

Vu le décret n°2015-120/PR du 14 décembre 2015 portant modalités communes d’application du statut général de la Fonction publique togolaise ;

Vu le décret n° 2019-003/PR du 24 janvier 2019 portant nomination du Premier ministre ; Vu le décret n° 2019-004/PR du 24 janvier 2019 portant composition du gouvernement, ensemble les textes l’ayant modifié ;

Vu l’arrêté n°023/MAC/CAI3/2012 du 06 décembre 2012 portant changement de nom du Centre régional d’action culturelle -CRAC (devenu Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel (IRES-RDEC),

Considérant les nécessités de service,

Arrêtent :

Article 1er : L’Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel IRES-RDEC, institution Inter-Etats d’enseignement, de formation et de recherche en Art, Culture et Développement, lance, pour le compte de la rentrée académique 2019-2020, un concours de recrutement des étudiants pour une formation en Licence professionnelle dans les mentions/spécialités ci-après :

Lire aussi : Voici pourquoi la bière fait grossir (études)

  1. Paix, Développement et Citoyenneté
  2. Sciences de l’Information documentaire et numérique
  3. Médias et Culture

Article 2 : Peuvent faire acte de candidature, les agents du secteur public en fonction dans tous les départements ministériels ou du secteur privé, désireux de se former : en prévention et gestion de conflits, en management des programmes/projets d’édification de la paix et d’éducation à la citoyenneté ; en gestion documentaire, archivistique, bibliothéconomie et à la numérisation documentaire ; à la gestion des entreprises et des projets culturels.

Article 3 : Sont autorisés à faire acte de candidature :

Les titulaires d’un diplôme de BTS (BAC +2) ou de tout autre diplôme équivalent, toutes spécialités ; les étudiants ayant totalisé au moins 120 crédits dans un parcours de licence, toutes spécialités. La durée de la formation est de deux semestres (1 an). La formation est mixte (en présentiel ou ouverte à distance).

Article 4 : Les candidats agents de l’État doivent être âgés de quarante-deux (42) ans au plus à la date de clôture du dépôt des dossiers. Pour ceux du secteur privé, aucune limitation d’âge n’est requise.

Article 5 : Les épreuves dudit concours comportent :

Une épreuve de culture générale d’une durée de deux (2) heures ;

Une épreuve de spécialité, durée trois (3) heures.

Elles se dérouleront les 16 et 17 septembre 2019 à Lomé.

Article 6 : Le dossier de candidature comprend :

I- Pour les agents de l’Etat

  1. Une demande adressée au Directeur Général de l’Institut précisant la spécialité choisie par le candidat ;
  2. Une copie légalisée de l’acte de naissance ou toute autre pièce tenant lieu ;
  3. Une copie du certificat de nationalité (l’ancien certificat légalisé/le duplicata du nouveau certificat) ;
  4. Une copie légalisée du diplôme et des relevés de notes attestant que le candidat a totalisé au moins 120 crédits dans un parcours de Licence ;
  5. Une autorisation délivrée par le Ministre de tutelle ;
  6. Le reçu de versement des frais d’inscription non remboursables d’un montant de 25.000 F CFA.
  • Pour les autres catégories de candidats :

Le dossier des candidats du secteur privé et les candidatures individuelles est composé des mêmes pièces sauf l’autorisation du Ministre de tutelle. Ces candidats sont reçus sur étude de dossier. Ils ne sont pas concernés par le concours.

Lire aussi : Togo – Elections locales : clap de fin pour la campagne électorale

A l’issue du concours, les candidats admis, qu’ils soient agents de l’Etat ou du secteur privé, s’acquittent entièrement des frais liés à leur formation.

Article 7 : Les dossiers de candidature doivent être déposés à la Direction des affaires administratives et financières du Ministère de la culture, du tourisme et des loisirs au plus tard le 15 juillet 2019 à 17h.

Article 8 : L’accès aux salles d’examen est subordonné à la présentation d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Article 9 : Le présent arrêté qui prend effet pour compter de la date de sa signature sera publié au Journal Officiel de la République Togolaise.