Les changements opérés par le sélectionneur sénégalais, Aliou Cissé, longtemps décriés, ont été, cette fois-ci, la clé de la victoire des Lions de la Teranga qui se qualifient en demi-finale, treize ans après (2006), sur cette même terre d’Egypte.

Togo La marche pour exiger le départ de Claude Leroy n’est pas autorisée



Lire aussi : Les grands sujets de l’entretien entre Macron et Ouattara ce mardi 9 juillet

Un coaching gagnant pour lequel son devancier, à la tête de la sélection nationale du Togo, Claude Le Roy, lui tire, sur Canal+, un chapeau bas pour la clairvoyance et le timing.

Lire aussi : Stars africaines : un nouvel exploit pour la Nigériane Yemi Alade

« Les changements d’Aliou Cissé ont été remarquables. Je trouve qu’il a parfaitement bien saisi le rythme de ce match et fait les changements au bon moment », note Claude Le Roy ; selon qui : « c’est un Sénégal de plus en plus conquérant qui va arriver dans cette coupe d’Afrique des nations. Il y a une vraie marge de progression des Sénégalais. Donc chapeau ».

Lire aussi : Après Ouattara ce mardi, Nana Akufo-Addo chez Macron à l’Elysée ce jeudi 11 juillet

Toutefois, met-il en garde, à ce stade de la compétition, les poulains d’Aliou Cissé devraient garder leur sérénité de bout en bout et éviter « ces petits moments de manque de concentration » comme cela a été le cas avec la bourde du gardien Gomis qui a failli mettre un auto-goal.

Il est à rappeler que ce sont les Ecureuils du Bénin qui ont barré la route de la qualification des Eperviers du Togo pour cette CAN Egypte 2019