Saham

Les rênes du cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité (G5 Sahel) sont désormais confiées au général nigérien Oumarou Namata Gazama. Il succède ainsi à Hanena Ould Sidi, général mauritanien qui était en poste depuis un an.

Lire aussi : Argentine : le boxeur Hugo Santillan décède peu après un combat

Né en 1963 à Koutoubou, dans la région de Dosso, Oumarou Namata Gazama est chef d’état-major adjoint de l’armée de terre du Niger. Simple soldat en 1985, il devient général de brigade depuis janvier 2018. Oumarou Namata Gazama a parcouru plusieurs pays pour se faire former. Il a suivi des cours de perfectionnement des officiers en France, des cours d’état-major en Chine et s’est fait former au Nigeria à l’école de guerre.

GTA

Officier de cavalerie, le général Oumarou Namata Gazama, nouveau commandant du G5 Sahel est titulaire d’un Master en études stratégiques de guerre. Il a commandé des troupes de cavaleries à Niamey, Zinder et dans les montagnes du nord du Niger.

Orabank

En 2016, suite au changement inattendu qui a semé la confusion au sein de l’armée à Bosso, dans le lac Tchad, l’état-major des forces armées nigériennes lui a fait appel pour redresser la situation. Grace à lui, la mutinerie des soldats de Diffa a été renversée. Il a participé à l’une des plus grandes offensives meurtrières contre Boko Haram.

Lire aussi : Juventus : pour sa 1ère titularisation, Matthijs de Ligt marque un but contre son camp

Namata Gazama est apprécié par ses paires nigériennes qui estiment qu’il sera à la hauteur des taches qui lui sont confiées.

Le G5 Sahel est créé lors d’un sommet du 15 au 17 février 2014 par cinq États du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

Orabank