Dernière ligne droite de l’affaire qui oppose le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé depuis novembre 2011.

En effet, Fatou Bensouda ne dispose que désormais de 24 heures pour déposer par écrit sa requête afin d’interjeter son appel à l’acquittement des deux accusés comme elle l’a souhaité.



Lire aussi : La vidéo du violent choc subi par DJ Arafat diffusée

Pour rappel, le 16 Juillet dernier, les juges de la chambre de première instance ont à la majorité déposée les motifs par écrits de leur décision.

A compter de cette date, Mme Bensouda ne disposait que trente jours pour faire parvenir son avis d’appel et de 60 jours pour son mémoire.

Lire aussi : Après son acquittement par la CPI, la première sortie publique de Laurent Gbagbo annoncée

La Gambienne avait demandé une prolongation du délai compte du nombre de page contenu dans le dossier des juges. Mais la cour d’appel avait opposé un non-recevoir estimant qu’il n’était pas approprié de tripler le délai.

Rendez-vous est donc pris pour ce mercredi à la CPI pour savoir si la procureure a respecté le délai qui lui est imparti.

Dans le cas contraire, Laurent Gbagbo et son bras droit, Charles Blé Goudé, pourraient recouvrer la liberté définitive après celle conditionnée depuis le 1er février 2019 dans les jours à venir.

Miss Togo 2019