Un crash d’avion a été évité de justesse ce samedi matin au Nigeria, a-t-on appris ce soir. L’incident s’est produit à l’aéroport international de Minna alors que l’avion transportait plus de 600 musulmans qui revenaient du pèlerinage annuel en Arabie Saoudite.

Lire aussi : Pour Patrick Mboma, Eto’o est le meilleur joueur africain de l’histoire du football



Selon les rapports, il n’y aurait aucun blessé ni mort, mais l’incident aurait créé de la panique à bord du Boeing 744, immatriculé 5N / DBK.

En effet, Lors de l’atterrissage, l’appareil aurait dérapé après avoir subi une défaillance technique sur ses pneus.

Lire aussi : Togo / Drame : 3 étudiants togolais morts par noyade au Maroc

Le journal The Nation, qui cite Hajia Hassana Isah, responsable des relations publiques de la navigation de l’Etat du Niger, confirme l’incident, sans toutefois donner plus de détails.

Cinq responsables du bureau d’enquête sur les accidents en provenance de Lagos ont tenu une réunion de crise après une inspection rapide de l’état de l’appareil, indiquent des sources anonymes.

Lire aussi : Un enseignant, qui a engrossé son élève de 13 ans, confesse : « Elle m’a provoqué et j’ai cédé ! »

Un haut responsable de l’aéroport a également révélé que l’aéroport aurait été rasé si l’avion qui a brutalement atterri avait pris feu. « L’incendie qui aurait suivi se serait étendu à toutes les parties de l’aéroport car nous n’avions pas de véhicule anti-incendie dans cet aéroport », regrette le responsable sous couvert de l’anonymat.

Ce nouvel incident rappelle celui de mars dernier qui a fait plus de 150 victimes dont un Togolais lors d’un crash d’un Boeing d’Ethiopian Airlines.