La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé ce vendredi sa dernière mesure pour lutter contre les fraudes sur l’âge des joueurs. Il s’agira de former un groupe d’experts qui sera en pointe sur les tests IRM, utilisés pour détecter les fraudeurs.

Lire aussi: Voici 4 aliments à éviter pour réduire les risques de cancer et diabète



cette nouvelle solution survient six mois après la dernière édition de la CAN des moins de 17 ans, marquée par plusieurs polémiques concernant des cas de fraudes sur l’âge et la disqualification de la Guinée, la CAF a lutté contre ce fléau qui mine le football.

Lire aussi: Niger : de nouvelles nominations dans le gouvernement

Le test aura lieu en Egypte au Caire plus précisément les 23 et 24 septembre. En deux jours, les experts seront outillés sur l’ imagerie par résonance magnétique (IRM). Ils auront la lourde mission de superviser les problèmes liés à l’IRM dans les compétitions de la CAF.

Lire aussi: Beauté : ces coiffures qui font perdre les cheveux aux femmes (vidéo)

L’IRM est un test qui utilise des aimants puissants, des ondes radio et un ordinateur pour prendre des images détaillées du corps. Il est utilisé depuis 2005 dans les compétitions de football de mineurs, notamment à la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans de la CAF.

Lire aussi: Burkina-Faso/Vente des sachets d’alcool : les opérations de saisie ont commencé

Treize médecins des six zones CAF participeront à l’événement de deux jours qui donnera le ton à la formation du groupe d’experts chargé d’organiser et de superviser à l’avenir, les contrôles IRM dans leurs zones respectives et auprès des associations membres.

Lire aussi: L’émouvante histoire de Jean-Pierre Adams, le joueur qui a passé 37 ans dans le coma

Leurs contributions seront également essentielles pour que la CAF puisse maintenir une base de données précises sur les joueurs participant aux compétitions mineures. À cet effet, des séances pratiques seront effectuées à l’hôpital Al Salam du Caire, où les participants se familiariseront avec les procédures et les techniques nécessaires à l’obtention de résultats IRM précis.

Lire aussi: Football : quand Usain Bolt parle de Mbappé

Les instructeurs médicaux pour ce cours sont Yacine Zerguini (Algérie), vice-président de la commission médicale de la CAF, Prince Pambo (Ghana), membre de la commission médicale de la CAF et Michiko Dohi (Japon), membre de la commission médicale de l’AFC (Confédération Asiatique de Football).