Afrique du Sud : élections-Julius Malema ne mâche pas ses mots

L’Afrique du Sud élit son nouveau président, le mercredi 8 mai prochain. Le grand favori, c’est Cyril Ramaphosa. Le Congrès National Africain (ANC) est largement en tête des sondages, avec plus de 50% des intentions de vote.

Mais la grande attraction de l’élection, ce sont les Combattants pour la liberté économique, appelés EFF, le troisième parti du pays. C’est le très charismatique Julius Malema qui donne le tempo de cette élection.

Il était en meeting hier 1er mai dans le « township » d’Alexandra, le plus pauvre de Johannesburg. Alexandra s’était embrasé ces dernières semaines pour protester contre le manque de services publics.

C’est un accueil de rockstar qui a été donné à Julius Malema à son arrivée dans le stade d’Alexandra.
« Qu’est-ce que l’ANC a fait ? Rien ! Ils ont volé de l’argent, c’est tout. C’est pourquoi l’EFF dit que nous devons exproprier les fermiers sans compensation et donner aux habitants d’Alexandra pour qu’ils puissent construire leurs maisons », a t-il expliqué.

Sur la question de la redistribution des terres aux noirs, Malema en a fait son principal axe de campagne, une nécessité pour Ayanda.
« Oui, nous voulons nos terres ! Les Noirs n’ont que 20 % des terres alors qu’ils représentent la majorité des habitants. Les Blancs en ont 80 %. Pourquoi ? On est en Afrique ici !» , a t-il laissé entendre.

Julius Malema est pour l’instant troisième des sondages, très loin derrière l’ANC. Le leader de l’EFF, souvent provocateur, a terminé son discours en chantant « Kill the Boer », qui signifie « tuer les fermiers blancs ».


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
LOMÉ NUMERIQUE annonce des innovations pour sa saison 2 prévue du 2 au 6 mai 2018