Actuellement à Rabat au Maroc où se tient la 27ème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Guillaume Soro fait l’actualité.

L’ex-président de l’Assemblée Nationale ivoirienne, et député de Ferkéssedougou, a savouré le premier camouflet infligé à ses challengers au fauteuil de l’APF à travers un témoignage relayé sur les réseaux sociaux.



Dans ce message doublé de sens et de défiance aux autorités ivoiriennes, l’ancien chef rebelle s’identifie à un ballon que certains barons du régime Ouattara essaieraient désespéramment et sans succès de noyer.

Lire aussi : Togo-Acte macabre à Gnamassila (Anié): les auteurs d’une barbarie à la machette lourdement condamnés

“Un sage que j’ai vu récemment me disait : Guillaume, tu sais le destin est comme un ballon. Le ballon quand tu le prends pour le mettre dans l’eau. Quand tu veux immerger le ballon dans l’eau, il rebondit toujours”, a tweeté Soro.

Le premier round de la bataille qui oppose Guillaume Soro à ses adversaires du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a été à l’avantage de l’ex-président du Parlement ivoirien. Des informations qui nous sont parvenues de la capitale marocaine, il en ressort que Guillaume Soro a conservé son poste de premier vice-président du Bureau de l’Institution, indique le média Afriquesur7.

Un poste que la délégation ivoirienne à ces assises, tentait coûte que coûte de lui ravir afin de se s’offrir un chemin tout tracé vers la présidence de l’Institution en juillet prochain.

Lire aussi : Togo : Pour sa retraite, Sheyi Adébayor dévoile son projet pour la localité de Lavié (Kloto)

“Ce dernier ( Amadou Soumhoro) souhaitait donc prendre la place de 1er vice-président de l’APF qu’occupe son prédécesseur Guillaume Soro à la tête du perchoir ivoirien. Une fin de non-recevoir pour lui avec pour conséquence immédiate, M. Guillaume soro qui demeure à son poste tout comme le chargé de mission Afrique, M. Bassatigui Fofana, récusé par Amadou Soumahoro à Ouagadougou mais qui occupait bien ses fonctions ce jour en étant même à la table de séance”, a relaté Kader Diarassouba, un proche de Soro.