in ,

Ce type d’écrans de smartphone peut nuire à la santé, avertit un spécialiste

Les écrans OLED utilisés dans la plupart des smartphones peuvent provoquer certains problèmes, a fait savoir auprès de l’agence d’information économique Prime Vladimir Gritsenko, spécialiste de la plateforme russe Citoyen numérique.

Android : une énorme faille de sécurité touche 40 % des smartphones dans le monde

« La luminosité des écrans OLED est toujours de 100%. Lorsque l’utilisateur la réduit, l’écran se met à clignoter à une certaine fréquence ». C’est là où réside le danger : plus la luminosité de l’écran diminue, plus l’ondulation de l’écran est rapide, ce qui conduit à une fatigue oculaire plus élevée.

En outre, ce réglage de la luminosité peut provoquer des problèmes de vision pour 10% des utilisateurs, comme la sécheresse oculaire mais aussi des maux de tête.

Gritsenko a proposé une série de solutions. Premièrement, il faut augmenter la luminosité presqu’au maximum pour réduire le clignotement. Ensuite, il est possible d’utiliser des programmes spéciaux, comme DC Dimming sur Android et la fonction de réduction du point blanc sur iOS.

Il est possible également d’opter pour des smartphones avec un écran IPS (technologie utilisant des cristaux liquides).

Une maison cambriolée en 1 minute montre en main au Royaume-Uni (photo) 

« Les écrans IPS sont moins chers, mais plus épais et transmettent des couleurs moins saturées », indique le spécialiste.

De plus, ces écrans ne se décolorent pas, alors que les OLED changent de luminosité au fil du temps, certains pixels pouvant devenir plus lumineux que d’autres.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces propos secs de Rolland Courbis au sujet de Kylian Mbappé

France – Turquie / incident en Méditerranée : la Turquie demande encore à la France de s’excuser