Chine / Langues : des Mongols manifestent contre l’imposition du Chinois dans les écoles

La Chine applique une nouvelle politique linguistique dans ses écoles dès ce 1er septembre 2020. Elle impose le chinois dans toutes les écoles du pays. Une politique qui suscite des manifestations en région mongole.

Bourses d’étude en Turquie à l’Université Sabanci pour étudiants internationaux

En effet, toutes les écoles de la région doivent désormais enseigner le mandarin dès le plus jeune âge, selon une directive publiée la semaine dernière par le service régional de l’éducation. Dans toutes les classes, littérature, histoire et morale ne seront plus enseignées en mongol.

Togo / Edem Kodjo : la dépouille de l’ancien Premier ministre arrive plus tôt que prévu

Les personnes d’ethnie mongole, représentant 16 % de la population chinoise, à côté de la majorité han (chinois de souche), protestent en Mongolie-Intérieure (nord de la Chine) contre l’enseignement aux dépens du mongol.

Plusieurs parents ont refusé d’envoyer leurs enfants à l’école. Par ailleurs, certains parents et élèves manifestent à l’extérieur des écoles contre cette nouvelle politique chinoise dans la région mongole.

Suisse : Programme de bourses d’étude de l’Université de Lausanne

Pour rappel, cette politique a déjà été appliquée dans d’autres régions du pays habitées par des minorités ethniques, comme le Tibet et le Xinjiang (ouest), et visant à propager l’usage du mandarin, la langue officielle du pays.

Plus d'articles
The Voice Afrique Francophone : l’humoriste Professeur Abawoe rend hommage au Togolais Foganne (vidéo)