L’artiste DJ Arafat est décédé le lundi 12 août des suites d’une grave accident de moto, laissant derrière lui sa mère Tina Glamour, sa femme Carmen Sama , cinq enfants et surtout des millions de fans qu’il a lui même baptisé ‘‘Les chinois “.

Lire aussi : Deux Américains et un Britannique récompensés du prix Nobel de médecine



Après des obsèques grandioses suivis de l’inhumation qui a par la suite été marquée de la profanation du Daishikan, les hommages continuent d’affluer.

Le dernier en date est celui du bar que l’artiste ivoirien du coupé décalé a acheté quelques semaines avant sa brusque disparition, l’Hypnotic Bar, situé dans la commune de Marcory Zone 4c, rue Paul Langevin.

Pour la circonstance, les gérants ont immortalisé la grosse moto qui a tué le Yorobo en l’affichant comme une enseigne lumineuse devant l’entrée du bar.

Avec netafrique