Au pouvoir depuis 2010, la question d’un probable 3e mandat (1er mandat avec la nouvelle constitution adoptée en 2016) du président Alassane Dramane Ouattara en 2020 est dans tous les esprits. Le sujet est sensible d’autant plus que le chef de l’État ivoirien, qui maintient toujours le suspense, est en conflit ouvert avec ses amis d’hier.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Guillaume Soro prend d’utiles conseils chez Joseph Kabila



Dans cette équation à plusieurs inconnus, ADO peut compter sur  son épouse, Dominique, autant première dame que conseillère, ainsi que sur des proches d’une loyauté sans faille, indique Jeune Afrique dans sa parution cette semaine.

Lire aussi : Togo : Pour sa retraite, Sheyi Adébayor dévoile son projet pour la localité de Lavié (Kloto)

Voici les 4 proches du président

Amadou Gon Coulibaly : Premier ministre. A aussi la main sur le parti présidentiel. Issu d’une grande famille sénoufo de Korhogo (Nord). Ministre de l’Agriculture (2002-2010). Secrétaire général de la présidence (2011-2017). Le chef de l’État pourrait en faire son dauphin pour la présidentielle de 2020.

Lire aussi : Togo/Mise en œuvre du PND : le PNUD recrute

Téné Birahima Ouattara : Ministre chargé des Affaires présidentielles. Alias « Photocopie ». Frère cadet du chef de l’État, qu’il seconde dans les dossiers les plus sensibles. Discret émissaire à l’étranger, médiateur. Supervise aussi les services de renseignements et les questions de sécurité.

Lire aussi : Bénin: “les pieds et jambes de Boni Yayi enflés”, dénoncent ses avocats

Hamed Bakayoko : Ministre de la Défense. Maire d’Abobo, le bastion d’ADO à Abidjan. Longtemps à l’Intérieur. Mène des médiations, à l’étranger ou auprès de l’opposition. Avec Marcel Amon-Tanoh, le ministre des Affaires étrangères, est consulté sur les sujets sensibles.

Lire aussi : L’auteur du film ‘Jésus de Nazareth’ est mort !

Masséré Touré-Koné : Sa nièce. Dirige sa communication. Présente à la plupart de ses entretiens, elle a son mot à dire en matière de stratégie présidentielle. Élevée au rang d’ambassadrice en janvier. Épouse de Bruno Koné, ministre de la Construction et ancien porte-parole du gouvernement.