Donald Trump : ses “lettres d’amour” échangées avec Kim Jong-un

Le journaliste américain Bob Woodward, auteur du dernier livre sur Donald Trump, a révélé une étonnante  correspondance entre le président américain  et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Selon l’écrivain, Donald Trump, qui est âgé de 74 ans, considère cette correspondance comme un échange de “lettres d’amour” avec le jeune leader nord-coréen âgé de 36 ans. 

Trump traite de “taré” John Bolton pour ses propos sur les lettres de Kim Jong-un

 

Woodward a vu certaines de ces lettres alors qu’il travaillait sur son livre Rage, dont la sortie est prévue pour la semaine prochaine, et il en a d’ailleurs enregistré des transcriptions.

Les lettres Trump-Kim, dont le président américain a déjà tweeté deux exemplaires, détaillent ce que le dirigeant nord-coréen aurait décrit comme “une amitié spéciale” qui s’est développée depuis qu’ils ont étonnamment tenu un face-à-face historique à Singapour en juin 2018, le premier du genre entre un dirigeant américain et nord-coréen.

Menacé par un projet de loi, Google s’adresse à ses utilisateurs

 

Selon CNN, qui a obtenu des extraits audio des lettres de Woodward, Kim Jong-un a écrit une lettre à Trump pour évoquer leur rencontre à Singapour dans la nuit de Noël 2018.

Kim Jong-un a écrit : “Même maintenant, je ne peux pas oublier ce moment historique où j’ai fermement tenu la main de Votre Excellence dans ce lieu magnifique et sacré, alors que le monde entier regardait avec beaucoup d’intérêt et espérait revivre l’honneur de ce jour”.

Corée du Nord : Kim Jong-Un convoque un congrès exceptionnel du Parti des Travailleurs

 

“Alors que nous entrons dans la nouvelle année, le monde entier voudra certainement voir, dans un avenir pas si lointain, une autre rencontre historique entre moi-même et Votre Excellence, qui rappelle une scène d’un film fantastique”, a poursuivi le leader nord-coréen…

Rappelons que Donald Trump et Kim Jong-un se sont encore rencontrés par la suite, une deuxième fois le 28 février 2019 au Vietnam et une troisième fois le 30 juin 2019 faisant de Donald Trump, le premier président américain en exercice à mettre le pied en Corée du Nord en faisant 20 pas dans le pays.

Plus d'articles
La sortie très glamour d’Édouard Philippe au Festival de Deauville (vidéo)