Tanko Timati

Une faute reconnue est à moitié pardonnée, dit-on et la star de cinéma et ancien gouverneur de la Californie Arnold Schwarzenegger a bien retenu la leçon.

Arnold Schwarzenegger, violLe légendaire acteur, prenant les devants des choses, s’est de nouveau excusé de ses comportements passés envers la gent féminine.

En rappel, Arnold avait été accusé de viol quelques jours avant de remporter l’élection au gouvernorat de la Californie en 2003. Il s’est ensuite excusé pour ses ‘conduites inappropriées envers les femmes’.

Maintenant, un an après l’éclatement du mouvement # MeToo qui a fait déjà tombé de grands noms du cinéma américain, l’acteur s’excuse à nouveau.

«En regardant en arrière, j’ai franchi la ligne plusieurs fois et j’ai été le premier à dire désolé. Je me sens mal à propos de cela et je m’en excuse », a admis l’acteur âgé de 71 ans dans une interview publiée dans le magazine Men’s Health.

Arnold Schwarzenegger, violEn évoquant le mouvement #MeToo, la star de Terminator a admis qu’il avait des regrets pour ses comportement du passé.

«Quand je suis devenu gouverneur, je voulais m’assurer que personne, pas même moi, ne commettrait jamais cette erreur. C’est pourquoi nous avons suivi des cours sur le harcèlement sexuel afin de bien comprendre, d’un point de vue juridique et également d’un point de vue comportemental, ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas ».

Personne ne saurait dire si de nouvelles accusations seraient dévoilées, mais Arnold vaut mieux anticiper sur les événements.