Le Bayern Munich n’a pas dit son dernier mot, et reste bien évidemment intéressé par le profil de Philippe Coutinho.

Pour rappel, depuis son arrivée au Camp Nou en janvier 2018, Coutinho n’a jamais réussi à s’imposer sous la tunique barcelonaise. Peu importe les raisons, de la difficulté d’adaptation à la manière dont l’utilise l’entraîneur Ernesto Valverde, son nom s’est retrouvé sur la liste des transferts cet été après sa très belle Copa America avec le Brésil.

Lire aussi Drame : un joueur ivoirien tué par un train en Inde

IFT

“Aucun accord pour le moment”

Plusieurs clubs se sont rapidement positionnés pour l’accueillir cet été. Parmi eux, on retrouve le Bayern Munich, qui n’a pas levé l’option d’achat qu’il possédait pour James Rodriguez (prêté deux ans par le Real Madrid, ndlr). Les Bavarois cherchent donc un milieu offensif, également capable d’évoluer sur les ailes, et le Brésilien colle parfaitement au profil.

“Il y a bien un intérêt du Bayern Munich, mais aucun accord pour le moment. C’est tout ce que nous pouvons dire pour le moment”, a confirmé l’un des porte-paroles du Barça à BeSoccer.

Lire aussi : Les conseils de Dj Arafat aux conducteurs de motos avant son accident

Évidemment, le Bayern n’est pas le seul club susceptible de recruter Coutinho cet été. Mais avec la fermeture du mercato anglais, les prétendants se font rares… Dans les faits, un seul autre club se trouve sur les rangs : le Paris Saint-Germain, où le Brésilien pourrait être intégré dans le deal de son compatriote Neymar.

Coutinho plaît au PSG

Lire aussi Togo/Mercredi de l’entrepreneur : anticiper les difficultés de son entreprise ; démarche et outils

Ce mardi, une importante délégation barcelonaise se déplaçait à Paris pour négocier avec le PSG, et plusieurs rumeurs ont fait état de la présence de l’agent de Coutinho, mais celui-ci se trouvait à Londres. Selon plusieurs sources, le PSG serait très intéressé à l’idée de recruter l’ancien joueur de Liverpool, mais les champions de France réclament également Ivan Rakitic et de l’argent, ce que le Barça ne semble pas en mesure d’offrir à l’heure actuelle.