Le fils du président de la République malienne, Karim Keïta, a déposé une plainte pour diffamation le mardi 4 juin dernier contre Adama Dramé et Mamadou Dadié Sacko dit Grand Sax, tous deux promoteurs de médias.

Le Député accuse ces personnes d’avoir affirmé sa participation dans la disparition du jeune journaliste, Birama Touré.



Lire aussi Togo : braquage à Kégué dans la nuit du jeudi 18 juillet

L’affaire, portée devant le tribunal de grande instance de la commune III, a été ouverte le 10 juillet dernier. Après deux heures de discussions avec les avocats, le juge en charge du dossier a décidé de renvoyer la délibération au 17 juillet 2019.

Selon Mali actu, le mercredi passé, le directeur de RFM a été alors disculpé des faits qui lui étaient reprochés.

Lire aussi Google élimine des applis d’espionnage du Play Store !

Sax s’en sort indemne, mais tout n’est pas fini, car les avocats du plaignant affirment qu’ils appel en seconde instance devant la cour d’appel. L’affaire Karim – Sax reste donc toujours d’actualité.