Tanko Timati

Le village de Muthavu dans le district d’Askira Uba a été la cible des terroristes de Boko Haram mercredi dernier. Le mouvement djihadiste qui avait enlevé plus de 200 filles dans la commune de Chibok en 2014 a encore frappé cette semaine à environ 40 kilomètres plus loin. Les agresseurs sont arrivés dans le village par dizaines sur des motos, tirant au jugé, blessant des villageois avant de repartir avec deux jeunes filles.

Le mouvement terroriste a semé une véritable terreur dans ce village. Des maisons ont été mises à feu et des vivres volés. Adama Galadima, un chef de la milice anti-Boko Haram déclarait : ” Des dizaines d’insurgés de Boko Haram ont attaqué Muthavu et enlevé deux filles”. Les adolescentes enlevées étaient âgées de 15 et 17 ans. La milice anti-Boko Haram du village voisin de Lassa avait mis en alerte et avait pris en chasse les terroristes.

Lire aussi La fille de Michael Jackson a frôlé la mort !

Un milicien qui avait pu les rattraper a été tuée d’une charge explosive que les Djihadistes avaient jetée sur lui. Une nouvelle victime qui vient s’ajouter à la longue liste de victimes de la Nébuleuse. Plus de 27 000 personnes ont perdu la vie depuis que Boko Haram a commencé sa rébellion, il y a de cela 10 ans.