Alors qu’une grande pluie s’abattait sur la ville de Lomé, le mercredi dernier, un drame se produisait au même moment dans l’église du pasteur Da Silveira à Légbassito, une banlieue située au nord-ouest de Lomé.

En effet, en pleine séance de prière, un mur de l’église Ministère international Sauvons l’humanité pour Jésus (MISHJ) s’est effondré sur les fidèles. Le bilan actuel fait état de 4 morts et plusieurs blessés graves.



Lire aussi : Qualif CAN Egypte 2019 / Match Bénin- Togo : le tandem Foli Bazi et Claude Leroy pour la victoire des Eperviers

Face à ce drame, le ministère de la sécurité et de la protection civile n’est pas resté indifférent. Car, le ministre Yark Damehame a, dans un entretien accordé à nos confrères de TogoBreakingNews, annoncé qu’une enquête est ouverte afin de faire la lumière sur ce drame.

La Gendarmerie selon le ministre est déjà à pied d’œuvre comme afin que justice soit faite.  « La gendarmerie est allée là-bas faire le constat et nous avons donné les instructions pour qu’elle poursuive la procédure pour qu’on sache réellement ce qui s’est passé », a confié le Général Damehame Yark.

Mais pour l’heure, aucune réaction officielle de la part du Pasteur Da Silveira fondateur de l’église Ministère international Sauvons l’humanité pour Jésus (MISHJ).