Non, le Togolais Adébayor ne sera pas champion de Turquie cette année. Au terme d’un derby sous haute tension, Galatasaray a remporté le sommet contre son dauphin Basaksehir (2-1).

Une victoire qui permet à Galatasaray d’être sacré champion de Turquie de football pour la 22e fois, un record, et la seconde de suite.



À égalité avant la 33e et avant-dernière journée de championnat Galatasaray (1er, 66 points, +37) et Istanbul (2e, 66 points, +27) se retrouvaient pour un face-à-face au sommet.

Le déroulé

Bien qu’à domicile, Galatasaray se faisait surprendre très vite. Côté gauche, Eljero Elia débordait et plaçait un centre sur la tête de Riad Bajić. Le Bosnien trouvait la lucarne gauche de Fernando Muslera (1 – 0, 17e).

Dans cette rencontre tendue, Galatasaray réussira à revenir au retour des vestiaires. Tout d’abord, Sofiane Feghouli égalisait d’un retourné acrobatique (1 – 1, 47e). Le Nigérian Henry Onyekuru se chargeait de placer son équipe en tête dans la foulée (2 – 1, 64e).

Lire aussi Drame : il égorge sa femme et lui arrache un œil !

L’entrée en jeu du Togolais à la 70e minute ne change rien pour Basaksehir.

Avec trois points d’avance sur Basaksehir, Galatasaray ne peut plus être doublé. Même en cas de défaite au dernier match, le tenant du titre a, en effet, l’avantage sur son dauphin dans les confrontations directes, facteur qui départage en cas d’égalité de points. Au match aller, les deux équipes avaient fait match nul (1-1).