L’odeur vaginale est un problème très commun que beaucoup de femmes rencontrent quand elles atteignent la puberté. Elles sont vraiment mal à l’aise à l’idée de parler de leurs problèmes, même à leur médecin et essayent très souvent de les cacher en utilisant un déodorant ou un parfum fort. Pour finir ou pour limiter le phénomène, nous vous proposons dix meilleures techniques ou astuces ‘’maison’’ pour vous aider.

Les odeurs vaginales ! Si vous avez ce problème, alors n’en faites pas un souci, car vous n’êtes pas seule. Selon des statistiques, au moins neuf femmes sur dix ont des odeurs vaginales et ce, souvent dès qu’elles atteignent l’âge de la puberté. Mal à l’aise, elles n’arrivent pas à en parler même à leurs parents proches ou à leur médecin et essayent généralement de les masquer en utilisant presque tout le temps du parfum fort ou des déodorants.



Lire aussi : Togo / Braquages multiples : le ministre Yark Damehame devant les députés la semaine prochaine ?

Des démangeaisons, des brûlures, une inflammation ou des sécrétions vaginales sont entre autres des raisons qui peuvent conduire à cet état de chose et se résument tout simplement aux problèmes liés à l’hygiène intime qui entraîne généralement de mauvaises odeurs qui se trouvent être normales et inévitables.

Ainsi, pour vous permettre d’en finir ou de limiter ses odeurs vaginales, nous vous proposons des solutions toutes simples qui peuvent se faire à domicile. Mais il est aussi recommandé comme première étape, en cas de changement d’odeur, ou de gêne au quotidien, de consulter pour traiter et éliminer les infections et maladies, qui sont la cause la plus fréquente d’odeurs intimes.

Voici quelques conseils simples, mais très utiles :

1- Éviter les vêtements trop serrés et vos culottes et strings en soie ou en polyester

Choisissez le coton pour éviter les odeurs de transpiration. Tout comme votre organisme, vos parties intimes doivent aussi pouvoir respirer. Alors les sous-vêtements en coton facilitent la respiration. Il en existe de jolis modèles. Eviter de porter des matières synthétiques (soie ou polyester) car elles peuvent provoquer une transpiration excessive responsable de mauvaises odeurs.

2- Notre alimentation en est une source

Il nous est conseillé de nous débarrasser des aliments qui activent la mauvaise odeur. Pour exemple, les aliments qui contiennent beaucoup de sucre ou de levure sont délicieux et savoureux mais, ils provoquent très souvent une odeur vaginale. Alors, vous devez les éviter pour réduire l’infection à levures et ainsi, réduire l’odeur vaginale.

Lire aussi : CAN Egypte 2019 : la promesse du milliardaire Aliko Dangote aux buteurs nigérians

3- Le vinaigre de cidre de pomme pour contrôler l’excès d’acidité

Le vinaigre de cidre de pomme est une autre solution plus puissante et infaillible quand il s’agit de lutte contre les odeurs vaginales. Ajoutez une à deux tasses de vinaigre de cidre dans votre baignoire et mettez-vous en position assise pour une vingtaine de minutes afin d’éliminer les contaminants qui créent l’odeur vaginale. Le vinaigre de cidre de pomme qui est de nature acide a des propriétés antibactériennes qui vont certainement vous aider à éliminer l’odeur causée par les germes. Rincez-vous comme d’habitude.

4- L’ail, une vertu naturelle

Des interrogations peuvent-être posées sur l’efficacité de l’ail dans le traitement de l’odeur vaginale en raison de sa propre odeur très puissante. Malgré cette caractéristique, l’ail est indéniablement l’un des remèdes maison les plus connus pour éliminer l’odeur vaginale. Vous pouvez prendre de l’ail en gélules ou introduire une gousse d’ail fraîche ou emballée dans votre zone vaginale.

5- Le bicarbonate de soude

L’odeur vaginale s’intensifie lorsque le niveau du pH du corps est altéré. Le bicarbonate de soude aide à réguler le niveau du pH à la normale. Déposez 2 cuillères à café de bicarbonate de soude dans votre baignoire. On marine 15 minutes avant de se rincer et profitez des bienfaits de ce bain. Ne vous arrêtez pas là. Ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau tiède et avalez. Vous serez surpris de voir à quel point le bicarbonate de soude aide à vous débarrasser rapidement de l’odeur.

Lire aussi : L’écrivain Wole Soyinka souffle sa 85e bougie ; les vœux du Président Buhari à son compatriote

6- Le fenugrec

La consommation quotidienne du fenugrec aide à contrôler les niveaux d’hormones chez les femmes. Il favorise en outre des menstruations régulières. Faites tremper quelques graines de fenugrec pendant la nuit et boire leur eau sur un estomac vide le matin. Vous pouvez, en outre, faire des tisanes de ces graines ou les ajouter directement dans la préparation de vos repas.

7- Attention avec le savon ordinaire

L’utilisation excessive du savon ordinaire pour nettoyer vos parties intimes peut perturber la production de produits chimiques naturels. Ce faisant, il en résulte une odeur indésirable. Lavez-les plutôt avec un produit spécial hygiène intime, un produit fait maison. Ajouter quelques gouttes d’eau de rose et de la glycérine à une tasse d’eau et l’utiliser pour se laver les parties intimes.

8- L’huile de l’arbre à thé

Certains de nos comportements peuvent être la raison qui interfère avec l’équilibre du pH du vagin et génère une infection et une odeur désagréable. Comme par exemple, si vous utilisez des lingettes parfumées et des déodorants vaginaux, il est temps de les mettre à la poubelle. Pour se débarrasser des odeurs, utilisez, comme nettoyant vaginal, l’huile d’arbre à thé diluée dans l’eau. Cette huile est à la fois antibactérienne et antifongique. Elle peut donc parfaitement freiner l’infection tout en luttant contre la mauvaise odeur.

9- Le yaourt

Le yaourt pourrait ne pas être votre nourriture préférée. Mais il constitue un merveilleux remède car, il permet de diminuer sensiblement l’odeur vaginale. Une forte odeur vaginale est un signe d’une infection à levure. Les germes contenus dans le yaourt peuvent aider à combattre l’infection et minimiser ainsi l’odeur. Consommez des yaourts nature, de préférence avec les repas pour récupérer le pH typique de la zone vaginale. Inversement, si vous souffrez d’une très forte odeur vaginale, trempez un tampon dans le yaourt et placez-le délicatement à droite dans votre vagin. Laissez-le une heure ou deux, puis rincez.

Lire aussi : Suspension du Prof Loada par le CAMES : la version des faits par le ministère de l’Enseignement supérieur burkinabè

10- La chlorophylle

Le fluide de chlorophylle fonctionne comme un grand déodorant et aide à réduire l’odeur forte et indésirable et est facilement disponible dans de nombreuses pharmacies. Consommer une cuillère à soupe de chlorophylle édulcorée avec 240 ml d’eau et vous n’aurez plus besoin de consultation médicale pour éliminer l’odeur vaginale. La chlorophylle peut faire des merveilles dans la réduction de l’odeur vaginale.

Pour finir, il faudrait garder à l’esprit, que si les protège-slips, tampons ou autres matières entrent en contact direct avec vos parties intimes, ils peuvent causer une production de levure ou de bactéries causant la mauvaise odeur vaginale. Alors si vous ne pouvez pas les bannir, limitez tout au moins leur usage.

Avec Beninwebtv