100 000 poches de sang pour le Togo, le nouveau défi des journalistes

Environ 233 poches de sang ont été récoltées en moins de 6h de temps dans le cadre de l’opération « Mon sang pour une vie » qui a eu lieu ce samedi 03 août 2019. Cette toute première campagne de don de sang, initiée par l’Union de la presse francophone, UPF-Togo, a connu une réussite et les journalistes comptent déjà lancer une prochaine opération de nature plus grande.

Selon les statistiques obtenues auprès du CNTS, 233 donneurs dont 199 de sexe masculin et 34 de sexe féminin, ont répondu à l’appel de l’UPF-TOGO. Parmi eux, des députés, des citoyens et plus de la moitié sont journalistes. Au regard de l’engouement enregistré le samedi dernier, le président de l’UPF-Togo, Loïc Lawson, au cours d’une interview, annonce une autre campagne : « Il est temps que le Togo n’ait plus de rupture en poches de sang. Nous allons lancer une seconde opération de sang baptisée « 100 milles poches de sang pour le Togo » qui aura lieu sur toute l’étendue du territoire et ce sera désormais annuelle ». Loïc Lawson entend “solliciter le gouvernement et des institutions internationales” pour réussir l’opération.

Lire aussi : Sénégal : des femmes arrêtées pour trafic d’êtres humains

Ces opérations visent à palier le manque de sang criard dont souffrent les populations. Le Togo selon  les chiffres a besoin de 70.000 poches de sang chaque année afin de faire donc face à ce problème. Ces poches de sang collectées viennent justement contribuer à sauver les patients. Les donneurs bénéficient aussi de certains avantages relatés ici par TETE SENA, responsable chargé de la collecte mobile au CNTS : « le donneur bénéficie gratuitement de trois types d’analyses : la détermination du groupe sanguin, la syphilis, le statut sérologique VIH/SIDA. Il aura au fil du temps sa carte de donneur et peut obtenir gratuitement du sang en cas de besoin et s’il s’agit de sa famille (parents, enfants…) le prix sera revu à moitié. Peu importe la demande en cours, les donneurs sont toujours prioritaires ».

Lire aussi : Togo : dispositions à prendre face au nouveau mode opératoire des braqueurs

Le Bureau Exécutif de l’UPF-TOGO dans un communiqué, invite la population à répondre massivement à son appel le moment venu pour la grande campagne « 100 milles poches de sang pour le Togo » et sortir le pays de cette récurrente pénurie de sang dans les centres agréés.

Plus d'articles
La décision touchante du gouvernement français sur le statut du fils de Samuel Paty