ONCHOCERCOSE

LUTTE CONTRE L’ONCHOCERCOSE AU TOGO :

LES TECHNICIENS EN SANTE DRESSENT LE BILAN DE LEURS ACTIVITES

 

La coordination nationale du programme national de lutte contre l’onchocercose ou cécité des rivières au Togo en collaboration avec le ministère de la Santé et l’appui financier de l’ONG Sight Savers International a organisé les 23 et 24 avril à Sokodé, une rencontre nationale pour faire le bilan des activités de l’année 2012.

La revue annuelle a mobilisé des membres de l’équipe de lutte contre l’onchocercose au Togo, les points focaux nationaux et régionaux du Traitement à l’Ivermectine sous Directive Communautaire (TIDC), des coordonateurs des programmes nationaux de lutte contre l’onchocercose, des directeurs centraux et régionaux de la santé ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers tels que l’OMS, l’ONG Sidht Savers International et la CAMEG.

            Cette rencontre a été une occasion pour ces techniciens et organismes de faire le point sur le suivi de l’application des recommandations de la dernière revue ; du TIDC et de la réunion du pool regroupant le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo. Ils ont également écouté le rapport des activités de lutte contre l’onchocercose dans les régions du Togo et discuté des problèmes et des approches de solutions pour l’éradication de l’onchocercose au Togo à l’horizon 2025 comme prévue par l’OMS.

            L’onchocercose ou cécité des rivières est une maladie qui a longtemps fait souffrir des millions d’africains et dépeuplé de vastes régions de terres arables aux abords des fleuves et rivières. Elle est provoquée par la piqûre de « Simulies ou mouches noires » des rivières qui se reproduisent dans les eaux à courant rapide.

 

Source : Atoptogo

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Covid-19 : la première poignée de porte auto-désinfectante voit le jour