in

Consommation d’insectes

La FAO préconise la consommation d’insectes

 

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ou la FAO, plus de deux milliards de personnes à travers le monde consomment des insectes. C’est ainsi qu’elle encourage la consommation d’insectes et met en exergue l’importance des forêts et des produits forestiers lors de la mise en place des politiques de sécurité alimentaire.

Actuellement, la FAO et l’Université de Wageningen au Pays-Bas dénombrent pas moins de 1.900 insectes comestibles. Cependant, les plus consommés sont les scolythes, les chenilles, les abeilles, les sauterelles et les criquets (13 %). La plupart de ces insectes présentent un apport énergétique important. Bien connus pour leur apport en protéines et en lipides, ils fournissent des éléments nutritifs comme le calcium et le fer. Ce qui constitue un véritable atout pour lutter contre la faim dans le monde.

Les insectes présentent également un énorme avantage par rapport au bétail. En effet, si un bovin doit consommer 8 kg d’aliments pour produire 1 kg de viande, un insecte n’a besoin que de 2 kg pour produire la même quantité de viande. En outre, les insectes présentent un autre avantage : ils ne produisent pas autant de gaz à effet de serre que le bétail.

 



Exposition

Effets de la musique