2 hauts cadres de Qnet en Afrique subsaharienne arrêtés à la suite de plaintes d’étudiants

Deux hauts représentants de l’entreprise malaisienne Qnet, spécialisée dans la vente en ligne, sont dans les mailles de la police depuis cette semaine à Thiès au Sénégal, rapportent des médias  locaux.

Selon les informations, les mis en cause, B. Fall, Directeur régional Afrique subsaharienne de Qnet et M. Seck, Directeur pays, sont arrêtés et placés en garde à vue à la suite d’une série de plaintes d’étudiants qui auraient été roulés dans la farine.

Lire aussi : Bénin/Santé de Yayi Boni: Patrice Talon fait (enfin) une promesse

La plupart auraient été escroqués entre 500.000 et 3.000.000 francs Cfa, précise DakarActu.

Lire aussi : Togo : Peniel Mlapa s’engage aux Emirats arabes unis

Depuis une première vague d’arrestations, ajoute DakarActu, le responsable de Qnet à Thiès, détenteur de deux nationalités, malienne et sénégalaise, avait complètement disparu des radars. Il aura fallu un coup de chance aux limiers du commissariat des Parcelles Assainies et une course poursuite digne des films de western dans les rues de Thiès avant de mettre la main sur les deux responsables qui tentaient de s’évader.

*Image d’illustration

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing hospitalisé