2 Togolais primés par le Fonds pour la jeune création francophone

Deux cinéastes togolais viennent d’être primés par le Fonds pour la jeune création francophone.

Il s’agit d’Aimée Akakpo Toulan pour son court-métrage « M. Franck »,  et Amanou Yelebo pour son long métrage documentaire « Kamina, la cité oubliée ».

Les 2 Togolais ont été sélectionnés comme 12 autres lauréats sur 138 candidats.

Ils vont développer leurs projets en 2022 dans des résidences d’écriture à Trébeurden en France et à l’Inis à Montréal au Canada.

La diversité et la qualité des projets déposés ont été saluées par la commission chargée de décider des aides attribuées en développement.

Pour rappel, le Fonds pour la jeune création francophone est un mécanisme d’aide à la création cinématographique et audiovisuelle dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne et d’Haïti.

Amanou Yelebo

Il a pour objectif de soutenir l’émergence de nouveaux réalisateurs et producteurs, et d’accompagner leurs projets aux étapes du développement, de production et/ou de post-production.

Selon l’état d’avancement des projets choisis, ceux-ci peuvent bénéficier d’une résidence en écriture pour leurs auteurs, d’apport numéraire pour la production du film et/ou de prestation de post-production.

Similaires