26 juin 2003 : retour sur l’une des plus effroyables histoires du football camerounais et mondial (photo)

Le 26 juin est depuis 19 ans, une date inoubliable pour le football camerounais en particulier et mondial en général.

Le 26 juin 2003, alors que le Cameroun jouait une demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie au stade de Gerland à Lyon, Marc-Vivien Foé, milieu de terrain des Lions Indomptables s’écroula au sol à la 72è minute de jeu et ne se relèvera plus jamais.

L’ancien joueur du RC Lens a été victime d’un malaise cardiaque auquel il n’a pas résisté. Après 45 minutes de tentatives vaines pour réanimer le joueur, Roger Milla annonce l’affreuse nouvelle à ses coéquipiers. Triste sort !

Durant le match, Marc-Vivien Foé avait confessé à son coéquipier Eric Djemba Djemba, qu’il ne se sentait pas bien, il attendait alors que le ballon soit dégagé par son gardien afin de demander à son entraîneur de le remplacer, mais hélas, un ultime duel avec Mario Yepes lui a été fatal.

D’après une autopsie réalisée à la suite, Marc-Vivien Foé a succombé à une crise cardiaque consécutive à une malformation congénitale (hypertrophie cardiaque). Rest in peace Marc-Vivien Foé.

Similaires