Aboutir à une société exempte d’usages et d’abus de drogues et de substances psychoactives, tel est le combat que mène l’association de recherche action prévention accompagnement des addictions (RAPAA) depuis sa mise sur pied au Togo en août 2013.


Le phénomène de la drogue est devenu un problème de société et de santé publique. Une étude récente menée par l’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement (ANCE), sur 496 personnes de la ville de Lomé estime à 64,11%, le taux de consommation d’alcool, 17,94% pour le tabac et 8,27% pour la drogue. Parmi les types de drogues consommées, le cannabis est consommé à un taux de 60,98%, suivi du Tramadol à 36,59% puis de la cocaïne dont la consommation s’élève à 17,04%. Des chiffres alarmants qui traduisent une certaine banalisation de l’accès de ces produits aux populations.

Selon la présidente du conseil d’administration de l’ONG RAPAA, Cathérine Khadija Touré, ” La drogue est aujourd’hui trouvable très facilement et à un prix abordable (…), une banalisation du phénomène quand certains Etats tendent à le légaliser ». Concernant le Togo, ce dernier est devenu « (…) une plaque tournante de l’Amérique latine vers l’Europe, dans cette économie sournoise », a ajouté la Mme Touré.

Pour la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogues, célébrée chaque 26 juin, le thème retenu cette année est ‘Mobilisons-nous pour une société sans substance psychoactive’. L’ONG RAPAA prévoit à cette occasion, plusieurs actions de sensibilisation de la jeunesse et particulièrement des étudiants sur les dangers liés aux addictions et principalement aux drogues.

Il s’agit notamment des évènements grand public, des prestations d’artistes (principalement slameurs), une conférence à thème avec les enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé et des émissions radiophoniques sans oublier les activités d’écoute et de suivi mis en place par l’ONG RAPAA pour accompagner des personnes dépendantes.

Notons que dans le cadre de cette lutte, elle a publié une bande dessinée destinée aux jeunes, lors de l’édition 2017 de la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogues.