3 entrepreneurs Togolais soutenus à hauteur de 412 millions de Fcfa

Dans le cadre de l’appui de la BOA aux projets bancables issus du Forum économique Togo-UE, 3 entrepreneurs togolais vont bénéficier d’un financement à hauteur de 412 millions FCFA. 

Togo / Université de Lomé : les cours en présentiel reprennent dans 11 facs et écoles

À cet effet, un accord tripartite a été signé ce jeudi 23 juillet 2020 au Palais de la présidence togolaise entre l’Etat représenté par le ministre en charge du commerce et du secteur privé, Kodzo Adedze, le Patronat, et la BOA-Togo représenté par Abdallah Ikcheb, DG de sa filiale, dans le but de renforcer l’appui aux projets sélectionnés après le forum économique Togo-UE (FETUE), notamment à travers l’accompagnement technique et financier de la BOA. L’institution se démarque ainsi comme un des premiers partenaires stratégiques du Togo, dans l’appui à l’entrepreneuriat des jeunes.

Selon Togo First, les trois entrepreneurs soutenus sont issus de la première phase de sélection des projets bancables du FETUE. Il s’agit de Akitani Kodjo Delali d’Artech Togo et Lifaname Kolani d’Africa Yvette, bénéficiaires chacun d’un appui de 150 millions FCFA, et d’Adamas Koudou de Natu Kinkeliba Sarl, soutenu à hauteur 112 millions FCFA.

Togo : Adebayor en relation avec une autre Namibienne ? (photo)

Pour le ministre Adedze, l’entente tripartite, permet notamment de « pérenniser le partenariat entre le gouvernement, le secteur privé, et la BOA ». C’est également, « l’occasion de formaliser le cadre de travail de la commission ad hoc mise en place en vue de permettre la poursuite des travaux de soutien au financement des projets retenus lors du Forum Togo-UE », relate le média.

« Aucun opérateur économique ne sera laissé de côté », a rassuré le ministre. Ainsi, dans le cadre des retombées du Forum, les 13 autres projets bancables encore à l’étude, devraient faire l’objet des attentions de la Commission ad hoc mise en place à cet effet, et de la BOA, jusqu’à leur maturation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'articles
Michael Jordan et Lewis Hamilton s’engagent eux aussi contre le racisme