Le Projet d’infrastructure et de développement urbain (Pidu) a été officiellement lancé ce vendredi 16 novembre à Lomé.

Projet d’infrastructure et de développement urbain, Pidu, Banque mondiale, Togo Ce projet du Gouvernement togolais soutenu par la Banque mondiale vise à améliorer l’accès aux infrastructures urbaines et services de base dans des quartiers mal desservis des villes telles que Atakpamé, Dapaong, Lomé, Kara, Kpalimé, Sokodé, Tsévié.

Il fournira également une assistance technique à la planification et à la gestion du développement urbain.

Dans le cadre des actions d’adaptation aux effets du changement climatique, il est prévu une réaffectation d’une partie des fonds du projet pour répondre à des urgences éventuelles.

Lire aussi : Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU): le Togo bénéficie d’un appui de 16 milliards de FCFA de la Banque mondiale

Au total, ce projet qui vient soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement contribuera à la réalisation du double objectif de l’élimination de l’extrême pauvreté et du partage de la prospérité. Près de 3 millions de personnes bénéficieront de ses retombées.

Il faut noter que le Pidu répond à la volonté du Togo d’intensifier les investissements dans les infrastructures urbaines, suite au succès du Projet d’urgence pour la réhabilitation des infrastructures et services électriques (Purise). Il est financé par la Banque mondiale à hauteur de 16 milliards F CFA.