> >

LES RESULTATS DU RECENSEMENT DES ENFANTS…

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

LES RESULTATS DU RECENSEMENT DES ENFANTS NON SCOLARISES ET DESCOLARISES DANS LA REGION MARITIME PRESENTES AUX ACTEURS

 

Les résultats du recensement des enfants non scolarisés et déscolarisés dans la région Maritime, ont fait mardi le 6 août à Tsévié l’objet d’un atelier de restitution aux acteurs de développement, des responsables du système éducatif et des parents d’élèves. Cette rencontre a  été initiée par le ministère des Enseignements primaire, secondaire et de l’Alphabétisation avec l’appui financier de l’UNICEF.

Il ressort des résultats de ce recensement que 85.000 enfants dont l’âge est compris entre 6 et 15 ans des cours primaires et secondaires ont été recensés en 2012 dans la région Maritime. 35% sont des enfants non scolarisés et 65 % des scolarisés. Les travaux ont permis de renseigner les participants sur les causes de ce fléau, de dresser l’état des lieux de l’éducation non formelle dans la région et de définir une feuille de route afin d’insérer ces enfants dans le système éducatif.

Les taux recensés plus élevés chez les filles que les garçons sont essentiellement liés à des barrières économiques et à la réticence de certains parents d’élèves qui souhaitent voir leurs enfants s’occuper plutôt des affaires domestiques. Cette situation trouve aussi sa conséquence dans les violences à l’école, notamment les châtiments infligés par les enseignants, et à l’environnement scolaire parfois malsain dont l’absence de sanitaires. Les solutions préconisées sont, entre autres, l’appui financier aux parents, l’interdiction des châtiments corporels à l’école et la sensibilisation des parents à privilégier l’éducation de leurs enfants.

ATOP

2021 © L-FRII MEDIA