>

Le « Gwéta » pour « dribler les jaloux »

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

 Masta Just et Barabas du groupe Toofan créent une nouvelle danse appelée « gwéta ». La démonstration de la danse a été présentée au public du Privilège Night club le samedi 3 août dernier.

« Nous allons commencer le tournage d’une nouvelle danse, le Gwéta, qui est la démarche du cool catcheur. Gwéta nous permet d’esquiver les jaloux. Une danse qui va de la droite vers la gauche », explique Master Just.

« La démo sortira pour le plaisir des femmes. La démo sortira dans 2 ou 3 semaines. La sortie d’un nouvel album est prévue en fin d’année. Nettoyer bien les tympans et les yeux. Au début, les gens croyaient que c’est le feu de paille. Mais, rester scotché à la chose togolaise et tout ce qui promeut l’image du Togo », a-t-il ajouté.

C’est bien beau d’inventer mais il faut avoir le courage de reconnaître son héritage. L’art est un continuum, rien ne naît ex nihilo. Tout notre souhait est de voir cette nouvelle danse prospérer au-delà de nos frontières.

Source : Pa-lunion

2021 © L-FRII MEDIA