De la préhistoire au numérique

Les experts japonais du World Leading Geospatial Group (PASCO) viennent d’achever la cartographie numérique du Togo. Un travail titanesque qui aura nécessité plusieurs années de travail et un investissement de 3,5 milliards de Fcfa, entièrement financé par la JICA, l’Agence japonaise de coopération internationale.

Cette base de données, extrêmement précise, présente de nombreux avantages pour le pays en matière de développement, de planification, d’aménagement du territoire et de gestion des catastrophes naturelles

La cartographie actuelle datait de l’indépendance.

Photo : Akira Sukuki, le responsable de PASCO, présente la nouvelle cartographie au ministre de l’Urbanisme, Komlan Nunyabu, lundi à Lomé

Source : Republicoftogo

Plus d'articles
Adjeyi M. Kokou, 3e prix au Startupper de l’année par TOTAL : « Nous sommes jeunes, rêvons grand, ‘Énergisons nos idées’ et travaillons avec abnégation pour les réaliser »