Olga Kotelko, 94 ans et athlète de haut niveau !

Avec plus de 600 médailles d’or et 23 records mondiaux, Olga Kotelko rafle tout sur son passage. Une prouesse unique en son genre quand on sait que cette athlète vient de fêter son… 94ème printemps. Zoom sur cette super-mamie de l’athlétisme !

« Extraordinaire », « infatigable », « extraterrestre », les superlatifs ne manquent pas à l’endroit d’Olga Kotelko. Véritable phénomène dans le monde de l’athlétisme, cette Canadienne d’origine ukrainienne ne cesse d’empiler les titres et de battre des records depuis qu’elle s’est tournée vers l’athlétisme à l’âge de 77 ans. Aujourd’hui, la sémillante mamie est toujours aussi affûtée du haut de ses 94 printemps ! Jugez plutôt : Olga lance son javelot six mètres plus loin que le meilleur concurrent de sa catégorie d’âge (90-95 ans), court le 100 m en 23’’95, soit deux secondes de moins que certains finalistes de la catégorie 80-84 ans et lance le marteau à 5,64 m. En 2009, lors des « World Masters Athletics » de Sacramento, Olga a remporté le 100 m, le 200 m ainsi que les concours de lancer de poids, javelot, lancer de disque, lancer du marteau, saut en hauteur, saut en longueur, triple saut et pentathlon. Rien que ça !

Selon la grille de « records relatifs » établie par les responsables de l’athlétisme senior pour comparer les performances, hors facteur âge, les prouesses d’Olga explosent toutes les statistiques. Théoriquement, un record correspond à une note de 100 %. Pourtant, plusieurs de ses performances– notamment en lancer de poids, saut en hauteur et sur 100 mètres – dépassent les 100 %. Tests d’aptitude, prélèvements sanguins, les physiologistes se penchent donc avec beaucoup d’intérêt sur les performances de cette mamie hors du commun. Pourtant, même la principale intéressée n’explique pas son incroyable longévité : « J’ai la même énergie qu’à 50 ans » estime Olga. « D’où me vient-elle ? Honnêtement, je n’en sais rien. C’est un mystère pour moi aussi. »

Son entrainement intensif y est sûrement pour beaucoup : 30 pompes et 75 abdos chaque jour, de l’aquagym trois fois par semaine, un peu de course à pied, des exercices de respiration et de réflexologie et trois entraînements d’athlétisme par semaine, Olga ne chôme pas. Pour le régime alimentaire, la super-mamie boit « beaucoup d’eau » et mange « surtout des fruits, des légumes et du saumon ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour tenter de battre le record de longévité d’Olga Kotelko !

Source :Athlenergy      

Plus d'articles
Togo : de nouvelles prisons en projet de construction