in ,

Pr Dodzi Komla KOKOROKO sort la 2ème édition de son ouvrage Les Grands Thèmes du Droit Administratif

La deuxième édition de l’ouvrage, ‘‘Les Grands Thèmes du Droit Administratif’’, sous la plume de Pr Dodzi Komla KOKOROKO vient de paraitre aux éditions Presse universitaire de Lomé (PUF). Un outil nécessaire aux étudiants, chercheurs et praticiens du droit administratif.

Pr Dodzi Komla Kokoroko, Président de l'Université de Lomé
Pr Dodzi Komla Kokoroko, Président de l’Université de Lomé

La préface qui suit augure d’une œuvre majeure, sans nul doute le nouveau vadémécum de tout étudiant qui fait de la réussite en sciences juridiques son seul leitmotiv du moment.

« Les Grands Thèmes du Droit Administratif (GTDA) se démarquent d’une tradition administrativiste qui veut que le droit administratif soit et demeure prétorien et que toute réflexion doctrinale sur la matière soit prioritairement orientée vers les commentaires d’arrêts.

S’il est vrai qu’il est impulsé par la jurisprudence, le droit administratif est aujourd’hui alimenté par une production normative plurielle. Vingt thèmes commentés portent le témoignage de cette fécondation plurielle qui traverse plusieurs ordres juridiques. Dans un subtil dosage, sont réunies les prouesses du juge administratif français et les constructions savantes de ses homologues africains, le tout sur fond de veille jurisprudentielle rigoureuse.

Les recours administratifs préalables obligatoires (RAPO) intègrent le chapitre des nouveautés. Que ce soit en matière de nationalité, de réclamation des indemnités liées à l’éviction illégale des concurrents d’un marché public etc., la recevabilité d’un recours contentieux est tributaire d’un recours administratif préalable. L’auteur, le Professeur Dodzi Komla KOKOROKO fait valoir le choix osé et discuté du juge suprême ivoirien de conditionner tout recours pour excès de pouvoir à un recours administratif préalable rejoignant ainsi la position du législateur béninois, en ce qui concerne les actes individuels. L’exposé sur le droit de grève dans l’administration est également salutaire. À la lumière de la décision de la Cour constitutionnelle béninoise du 18 janvier 2018, l’auteur retrace « la difficile malléabilité du droit de grève sous le prisme des dynamiques administratives, socio-politiques et prétoriennes ».

Les GTDA constituent à n’en point douter un ouvrage dynamique et pratique au service d’un contentieux à la recherche constante de structuration et de clarté.  Il faut alors le lire, le découvrir, pour rencontrer la puissance publique, la faire plier, ou la faire triompher, dans la droite ligne des exigences de l’État de droit ».

 

Source : univ-lome.tg




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Joueur UEFA de l’année : Où est donc passé Messi ?

Des élèves togolais à l’école de la robotique