> >

Encourager l’adéquation formation-emploi

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Créé en 1976, le CRAC devenu Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel (IRES-RDEC) forme en Master en patrimoine et tourisme, en management et en coopération culturelle. 

A partir du mois d’octobre  l’Institut va ouvrir son école doctorale en arts et culture et en culture et développement. 

Mais il doit préalablement obtenir l’aval des bailleurs, dont l’UEMOA et l’Organisation internationale de la francophonie. C’est l’objet d’une réunion qui se déroule depuis lundi à Lomé. 

Ces nouvelles formations ont pour ambition d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans la sous région et d’encourager l’adéquation formation-emploi et la mise en réseau des institutions d’enseignement supérieur.

J’espère que grâce à ce programme, notre continent pourra disposer de chercheurs de haut niveau, formés localement et qui pourront rivaliser d’égal à égal avec leurs homologues d’autres continents et pourront ainsi apporter l’expertise dont nos administrations ont besoin », a déclaré Nicoué Broohm (photo), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui participait aux discussions.

L’Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en Développement Culturel  (IRES-RDEC) a son siège au Togo. C’est la Côte d’Ivoire qui assure depuis le mois d’août la présidence du Conseil d’administration.

Source : Republicoftogo

2021 © L-FRII MEDIA