Une nouvelle île sur la carte du monde

Le tremblement de terre qui s’est produit au Pakistan mardi dernier a donné naissance à une île. D’après l’USGS (l’institut de veille géologique américain), le séisme a produit une secousse de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter. Il a été si fort qu’il a provoqué l’irruption d’un îlot à 600 mètres de la rive. On peut très bien remarquer une petite terre isolée en face du port de Gwadar, dans la mer d’Oman.

L’île qui s’est formée fait 200 mètres de long et 100 mètres de large avec une altitude de 20 mètres selon un scientifique pakistanais dans les colonnes du quotidien Dawn. Les trois plaques tectoniques: eurasienne, arabique et indienne, sont entrées en contact avec une forte intensité sismique. Un responsable local a affirmé qu’un monticule de roche était apparu au même endroit il y a une soixantaine d’années, mais il a disparu sous les eaux. Pour Gary Gibson, sismologue à l’Université de Melbourne en Australie, cette île qui a surgi de nulle part serait en effet un ” volcan de boue “, un monticule de sédiments refoulé vers la surface sous la pression du gaz méthane lors du tremblement de terre.
Pour rappel, le séisme qui a touché la zone montagneuse de la province du Baloutchistan dans le sud-ouest du Pakistan a fait près de quarante morts.

Source AFP

Plus d'articles
Donald Trump : son fils, Barron, lui aussi testé positif à la Covid-19