La mairie de Lomé l’interdit à partir du 1er janvier 2014

La Municipalité de Lomé décide de suspendre provisoirement toutes les autorisations de la publicité à l’aide d’oriflammes accrochés aux poteaux électriques et autres Installations assimilées, à compter du 1er janvier 2014. Cette décision selon la Municipalité est censée préserver les infrastructures publiques et éviter les risques potentiels d’électrocution.

 Le président de la délégation spéciale de la commune de Lomé, le contre-amiral Fogan Adégnon, somme tous les publicitaires concernés à procéder à l’enlèvement de ces supports dans les meilleurs délais, sur toute l’étendue du territoire communal.

« Passé ce délai, la mairie de Lomé prendra toutes les dispositions nécessaires pour démolir ces supports sans aucun autre préavis », prévient Fogan Adégnon.

Source : Pa-lunion

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
RDC : un journaliste porte plainte contre le Président Félix Tshisekedi