in ,

5 morts déjà dans les violences xénophobes en Afrique du Sud

Cinq personnes ont été tuées et près de 200 autres arrêtées dans les émeutes xénophobes qui secouent depuis dimanche l’Afrique du Sud. Ces violences sont qualifiées de “totalement inacceptables” par le président sud-africain Cyril Ramaphosa, indique ce mercredi 4 septembre 2019, france24.fr

Des magasins pillés. Des bâtiments brûlés. Des commerçants attaqués. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a dénoncé des violences “totalement inacceptables” après des émeutes xénophobes.

Depuis dimanche, cinq personnes ont été tuées dans la région de Johannesburg, épicentre des violences, a annoncé mardi 3 septembre la police, qui a fait état de 189 arrestations et indiqué avoir déployé des renforts dans les points chauds de la capitale économique.

Lire aussi: Burkina Faso/Procès du putsch manqué : le verdict est tombé ce lundi



Hier mardi encore, la police a tiré des balles en caoutchouc dans le centre de Johannesburg, la principale ville du pays, pour disperser des centaines de personnes, certaines armées de machettes et de haches.

Elle a aussi repoussé des petits groupes dans le township d’Alexandra, qui jouxte le quartier financier de Sandton, pour prévenir de nouveaux pillages de commerces tenus par des étrangers. “Le plus grand nombre” de victimes sont des Sud-Africains, a précisé le ministre de la Police, Bheki Cele.

“Les gars sont arrivés en trombe et ont vandalisé les magasins”, a expliqué à  un témoin, Gavin Booldchand, à Coronationville, une banlieue pauvre de Johannesburg où deux personnes ont été tuées mardi. “Le propriétaire d’un magasin est sorti et a tiré dans la foule (…). Il a tiré sur un Noir en plein visage”, a-t-il ajouté, accusant les étrangers de “prendre” les emplois des Sud-Africains.

En 2015, sept personnes avaient été tuées au cours de pillages visant des commerces tenus par des étrangers à Johannesburg et à Durban. En 2008, des émeutes xénophobes avaient fait 62 morts dans le pays.

Source : france24.fr




Ad Banque Atlantique

Mondial 2022 : diffusion gratuite des matchs de qualification

Au Sénégal, plus de forfait illimité pour les fonctionnaires