Entrepreneuriat des jeunes : le FAIEJ lance le CJE

53 jeunes porteurs de projets, issus des cinq régions de du Togo ont bénéficié ce vendredi du Crédit Jeune Entrepreneur (CJE), lancé officiellement par la ministre du développement à la Base, de l’Artisanat, et de l’Emploi des Jeunes Victoire Tomégah-Dogbé pour aider les jeunes entrepreneurs à mettre en œuvre leur micro projet.

En effet, le CJE est une aide financière du Fond d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) lancé en octobre 2012 par le gouvernement, et est destinée à accompagner les jeunes entrepreneurs à réaliser leurs micros projets et à se soustraire du chômage.

Dans son mot de bienvenue, la directrice générale du FAIEJ Sahouda Gbadamassi-Mivédor, a tenu à remercier tous les partenaires financiers et techniques qui aident sa fondation à émerger, et a salué « la volonté des jeunes eux-mêmes à se prendre en charge ».

« Le lancement de ce crédit représente pour les jeunes l’aboutissement de leur espérance de mise en œuvre de leur initiative pour réussir leur insertion socio-économique et professionnelle », a-t-elle déclaré au sujet des plus de 1700 candidatures de jeunes porteurs d’initiatives enregistrés.

Elle a de même exhorté les récipiendaires à faire bon usage de l’aide afin de servir d’exemple aux autres vagues.

Victoire Tomégah-Dogbé, qui a présidé la cérémonie de lancement du CJE, n’a pas omis de remercier tous les acteurs qui œuvrent pour la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes et à énumérer quelques-unes des initiatives du gouvernement dans ce sens pour lutter contre le chômage.

« Vous avez compris que le monde actuel appartient à ceux et à celles qui se battent, qui refusent la fatalité et la facilité », a-t-elle déclaré à l’endroit des bénéficiaires, tout en les invitant à une gestion rationnelle pour le développement de leur entreprise et le développement socio-économique du Togo.  

Le lancement du CJE a été couplé avec la remise des chèques de subvention à 25 bénéficiaires du Fond d’Insertion des Jeunes (FIJ) de la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la francophonie estimée à 11 341 750 francs CFA.

Source : Afreepress

Similaires