Lomé, capitale africaine de la banque

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Un nombre croissant de banques internationales rejoignent à Lomé les institutions financières panafricaines et régionales qui y ont établi leur siège, observe Jeune Afrique dans son édition hors-série consacrée à la finance africaine.

Le Togo abrite Ecobank, la BIDC, bras financier de la Cédéao, Attijariwafa Bank (1er groupe bancaire marocain) qui a repris BIA-Togo, BMCE (2e banque marocaine) qui a racheté Bank of Africa et Ora Group qui possède la BTD et la BRS. Il faut ajouter à cette liste des établissements présents dans le pays depuis plusieurs années comme la Banque Atlantique (Groupe Banque centrale populaire du Maroc) et la société de capital-investissement Cauris.

Autre atout du Togo pour les banques africaines et internationales, le développement rapide du mobile banking, réalisé en partenariat avec des opérateurs téléphoniques nationaux.

Dans le même numéro, on lira le portrait consacré à Thierry Tanoh, le nouveau directeur général d’Ecobank, et du Togolais Paul Harry Aithnard, responsable des activités de marchés de capitaux et de gestion d’actifs à Ecobank.

Jeune Afrique hors-série Spécial Finance N°34

Source : Republicoftogo

2021 © L-FRII MEDIA