Révolution pour les diabétiques : un pancréas artificiel autonome

Le diabète est une maladie de plus en plus fréquente. Dans sa forme la plus contraignante, les cellules du pancréas produisant l’insuline disparaissent et avec elles, le contrôle (critique) du niveau de sucre dans le sang. Les patients doivent alors sans cesse contrôler leur glycémie et s’administrer l’insuline manquante en cas de crise. Pour échapper à cette fatalité qui touche 10 à 15 millions de personnes dans le monde, la Fondation pour la Recherche sur le Diabète Juvénile (JDRF) tend à développer un « pancréas artificiel ». Cet organe consisterait en une poche de cellules productrices d’insuline installée sous la peau du ventre du patient. Les greffes ne nécessiteraient ainsi pas de traitements antirejet particulièrement lourds. Surtout, ce dispositif gèrera automatiquement l’apport d’insuline. Jusqu’à aujourd’hui, le traitement ôtait toute possibilité d’insouciance et de relâchement, jusque dans la nuit. Un capteur relié à un smartphone qui enverrait les informations à la « bio-prothèse » leur permettrait d’enfin dormir tranquille.

Source : Lefigaro

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Italie : Bonne nouvelle pour la Serie A