> >

La soif de connaissances

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La reprise semblait effective jeudi matin dans les principaux établissements scolaires de Lomé. Au lycée d’Agoé-Nyivé à Tokoin ou au collège Saint-Joseph, élèves et enseignants étaient effectivement présents. Même constat à l’intérieur du pays.

Le gouvernement avait annoncé la réouverture des écoles et des lycées, fermés à la suite d’une grève déclenchée par les syndicats. Un communiqué publié mercredi mettait en garde les enseignants : ‘Tous ceux qui ne répondraient pas demain au mot d’ordre de reprise des cours seront considérés comme démissionnaires’, indiquait le texte.

Le message a, semble-t-il, été bien reçu. Six syndicats de l’enseignement ont appelé leurs membres à reprendre le travail.

De son côté, l’Union des fondateurs des écoles privées laïques du Togo (UFEPLAT) réclame à l’Etat une indemnisation pour le préjudice subit après 10 jours de fermeture. 

Source : Republicoftogo

2021 © L-FRII MEDIA