Selon, Roseline Laloupe, chargée de recrutement, ils sont très peu de recruteurs à lire les lettres de motivation que vous déposez lorsque vous postulez pour un emploi. Et ceci pour plusieurs raisons, notamment 6 erreurs.

Voici quelques erreurs que vous devez éviter et les solutions alternatives.

Erreur n°1 : Dire la même chose que dans le CV

La première erreur retrouvée sur les Lettres de motivation est qu’elles reprennent tout ce qui a été déjà dit sur le Curriculum Vitae (C.V.). Ceci arrive surtout parce que beaucoup ne savent pas quoi écrire dans cette lettre. Mais ce n’est qu’une perte de temps et d’énergie.

Le CV est votre carte de visite. Il est là pour présenter globalement votre parcours scolaire, votre parcours professionnel, vos compétences et vos hobbies. La Lettre de motivation quant à elle, est comme le portfolio. Elle permet de vous connaître mieux en apportant des précisions sur votre personne et sur votre projet professionnel

Dans une lettre de motivation, il s’agit de dire tout ce que vous ne dites pas dans votre CV.

  • Pourquoi vous avez choisi cette formation ?
  • Pourquoi vous aimez votre métier ?
  • Qu’est-ce qui vous a le plus plu dans l’offre d’emploi ?
  • Sur quels points vous vous différenciez des autres ?
  • Sur quels outils vous êtes le plus performant ?
  • De combien de personnes était composée votre équipe ?
  • Quelles langues avez-vous pratiqué au quotidien ?
  • Quelles sont les qualités qui vous ont permis de réussir vos missions ?

Au lieu d’écrire : “J’ai à mon actif une expérience de deux ans, acquise au sein de grandes entreprises internationales “, il serait mieux d’écrire par exemple, « En deux ans, j’ai communiqué avec beaucoup d’interlocuteurs français et étrangers. Je suis capable de travailler dans un environnement global ».

Retrouvez demain sur L-frii.com, la deuxième erreur à éviter dans vos lettres de motivation et dupliquer vos chances de décrocher votre emploi.

Joël Dagba est rédacteur, reporter et photographe. Journaliste de formation ( Licence en Journalisme professionnel à ISICA-UL), c’est un passionné des questions d’entrepreneuriat et d’excellence (dans tous les sens du terme). Une passion qu’il a décidé de partager avec le public, en intégrant les rangs du média du jeune africain francophone L-frii. Joël Dagba est à L-frii depuis 2013.