Le Barça n’avance plus

Loin de la balade du match aller au Camp Nou (7-0, le 18 août), le Barça a abandonné dimanche à l’Estadio Ciudad de Valencia contre Levante, 12e de Liga, deux points précieux (1-1).  Voilà la formation catalane désormais à la merci d’un succès de son dauphin, l’Atlético Madrid, qui a l’occasion ce dimanche soir face au FC Séville de prendre seul la tête du Championnat. Ce serait une mini-révolution en Espagne, puisque Barcelone trône au sommet de la Liga depuis… 57 journées, à cheval sur deux exercices !

Orphelins de Neymar (entorse de la cheville), Puyol, Iniesta (préservés) et Dani Alves (suspendu), les Blaugrana n’ont jamais vraiment trouvé la solution face au 4-4-2 proposé par Joaquin Caparros, l’entraîneur de Levante. Malgré une possession dans ses standards habituels (79%), 17 frappes dont 6 cadrés, et 43 ballons récupérés, Barcelone a été loin de maîtriser son sujet. Et sans un Valdés inspiré sur une frappe d’Ivanschitz (77e), la soirée de Gerardo Martino aurait pu virer au fiasco. Elle avait d’ailleurs bien mal débuté, puisqu’après seulement dix minutes de jeu, Levante menait 1-0, suite à une tête de Loukas Vyntra sur corner, au point de penalty. Le sixième but (sur 13) encaissé par les Catalans sur corner cette saison.

Piqué, fautif sur ce coup-là, se reprenait peu après, lui aussi de la tête et sur corner (1-1, 19e). Ce sera le seul coup d’éclat d’un Barça qui restait sur quatre rencontres sans encaisser de but. Messi dans tout ça ? Une 113e journée sans marquer en Liga, pour sa première titularisation en Championnat depuis le 10 novembre. L’Argentin a successivement été hors-jeu (5e), imprécis (41e) et, globalement, peu inspiré. Comme Fabregas qui, lors de son remplacement, n’a pas caché son énervement. Comme son équipe, aussi, elle qui s’apprête, en cas de succès de l’Atlético, à céder son trône après 20 journées. Pour une fois, ce ne serait pas au profit du Real.

Source : Lequipe

Plus d'articles
Togo/métier de consultant : quand l’information devient source de richesse