Nasri : « Si Yaya Touré n’était pas Africain…»

Malgré tout son génie, l’ivoirien n’a pas eu le privilège de faire partie de l’équipe-type mondiale dévoilée lors de la remise du Ballon d’or.

Son coéquipier en club, Samir Nasri, dénonce cette injustice en expliquant qu’un joueur africain est moins vendeur qu’un joueur sud-américain « S’il n’était pas Africain, tout le monde dirait que c’est le meilleur milieu de terrain du monde, s’indigne l’ancien Marseillais dans les colonnes du Daily Mail. Il sait tout faire : marquer, défendre, attaquer. Je suis peut-être un peu partial car c’est mon ami, mais il fait partie des trois meilleurs milieux de terrain au monde. Cela ne joue pas en sa faveur d’être Ivoirien. S’il était Argentin ou Brésilien, tout le monde parlerait de lui. Et on serait prêt à payer 50 ou 60 millions d’euros pour le recruter. »

Plus d'articles
Togo / Coronavirus : le message du ministre Koutéra Bataka aux acteurs des chaînes de valeur agricole